COOKIES SUR www.astrealaw.be

Astrea utilise des cookies afin d’optimaliser les fonctionnalités de son site web. Ces cookies peuvent être utilisés afin de récolter et d’analyser des statistiques sur les visiteurs d’une manière anonyme et d’améliorer le contenu de ce site web. Si l'utilisation de ces cookies est désactivée, certaines parties du site web peuvent ne pas fonctionner (correctement).

Print Friendly and PDF NL | FR | EN | DE

ACQUISITION DU NUMÉRO 3 DU SECTEUR BELGE DE LA CONSTRUCTION PAR LE NUMÉRO 2

LE PROBLÈME

Que se passe-t-il lorsque le numéro 2 d’un secteur spécifique en Belgique souhaite acquérir le numéro 3 ? Des parties qui se livrent chaque jour une concurrence acharnée se montrent fort peu disposées à s’asseoir autour d’une table de négociations dans le cadre d’une éventuelle acquisition, ou à se communiquer mutuellement leurs statistiques et rapports d’activités. Lorsqu’elle a été contactée par le candidat repreneur lui demandant d’encadrer juridiquement cette acquisition, Astrea s’est retrouvée face à cette mission délicate.

LA SOLUTION

La solution fut de créer le plus rapidement possible un climat de confiance aussi bien vis-à-vis de notre propre client que vis-à-vis de la ‘partie adverse’. Grâce à l’intervention d’Astrea, grâce au climat de confiance créé lors des négociations, tant en Belgique qu’à l’étranger, et grâce à la volonté finale de toutes les parties d’aboutir à un accord, elles sont finalement parvenues à mettre en œuvre une intégration entre les deux entrepreneurs que le secteur suivit de très près et finit par qualifier unanimement de grande réussite.

LE PROBLÈME

Que se passe-t-il lorsque le numéro 2 d’un secteur spécifique en Belgique souhaite acquérir le numéro 3 ? Des parties qui se livrent chaque jour une concurrence acharnée se montrent fort peu disposées à s’asseoir autour d’une table de négociations dans le cadre d’une éventuelle acquisition, ou à se communiquer mutuellement leurs statistiques et rapports d’activités. Lorsqu’elle a été contactée par le candidat repreneur lui demandant d’encadrer juridiquement cette acquisition, Astrea s’est retrouvée face à cette mission délicate.

LA SOLUTION

La solution fut de créer le plus rapidement possible un climat de confiance aussi bien vis-à-vis de notre propre client que vis-à-vis de la ‘partie adverse’. Grâce à l’intervention d’Astrea, grâce au climat de confiance créé lors des négociations, tant en Belgique qu’à l’étranger, et grâce à la volonté finale de toutes les parties d’aboutir à un accord, elles sont finalement parvenues à mettre en œuvre une intégration entre les deux entrepreneurs que le secteur suivit de très près et finit par qualifier unanimement de grande réussite.